Afin de réduire nos stocks et pouvoir mieux contribuer à la promotion des arts africains, nos tarifs ont été largement revus à la baisse. N'hésitez pas à demander un devis.
 
arts primitifs, arts premiers, arts africains

Repose tête africain

Rupture de stock
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   

Retrouvez d'autres objets usuels africains sur Arts-africains.net :

Art africain, arts premiers d'Afrique noire (statuaire et masque africain)

haut de page
Consultez les archives

 

Pourquoi dormir avec ces objets rigides qui surélèvent la tête ? simplement parce que, pour l'apparat, chez certains peuples, les coiffures, élaborées, avec des chignons, crêtes, tresses en couronnes nouées, composent de véritables sculptures capillaires. Aux deux pôles du continent, en Mauritanie et au Mozambique, une journée est nécessaire. Quelle constance pour les coiffeuses et leurs patientes imperturbables, figées telles des statues, avec, seules, leurs pupilles mobiles ! les hommes aussi, parfois, étaient soumis aux mêmes impératifs : les coiffures, pendant le sommeil, devaient être préservées intactes longtemps. Ces objets sont donc des appuis-nuque et non des appuis-tête, puisque c'est le haut du cou qui repose dessus, la tête avec sa coiffure restant sans aucun support - qui l'écraserait.
La beauté de ces oeuvres ne peut s'expliquer par leur seul rôle de protection de la coiffure : ils ont une dimension spirituelle. Et quelle impression d'élancement pendant la nuit, même si, au matin, le réveil est difficile, quand le dormeur doit patiemment rassembler, rechercher ses vertèbres éparpillées à travers la pièce. Il a au moins passé quelques heures en lévitation.