Afin de réduire nos stocks et pouvoir mieux contribuer à la promotion des arts africains, nos tarifs ont été largement revus à la baisse. N'hésitez pas à demander un devis.
 
arts primitifs, arts premiers, arts africains

Serrure dogon et bambara anciennes

Les serrures anciennes bambara / Page 1
serrures anciennes


Serrure bambara (ancienne)
Art africain

Référence : SU 120

Origine : Mali
Matière : bois et métaux

Objet en deux parties sans la clef

Hauteur : 30 cm (environ)
Largeur : 29 cm (environ)

Tarif : 30 €

(Transport et emballages non compris, demandez un devis par mail à : artspremiers@yahoo.fr)

serrure dogon et bambara anciennes


Serrure bambara (ancienne)
Art africain

Référence : SU 98

Origine : Mali
Matière : bois et métaux

Objet en deux parties sans la clef

Hauteur : 46 cm (environ)
Largeur : 46 cm (environ)

Tarif : 55 €

(Transport et emballages non compris, demandez un devis par mail à : artspremiers@yahoo.fr)

Observation : cette serrure représente un lézard, l'ancêtre-animal de l'humanité. Il est le symbôle de la reproduction sexuée

serrure dogon et bambara anciennes


Serrure bambara (ancienne)
Art africain

Référence : SU 102

Origine : Mali
Matière : bois et métaux

Objet en deux parties sans la clef

Hauteur : 43 cm (environ)
Largeur : 43 cm (environ)

Tarif : 60 €

(Transport et emballages non compris, demandez un devis par mail à : artspremiers@yahoo.fr)

serrure dogon et bambara anciennes


Serrure bambara (ancienne)
Art africain

Référence : SU 94

Origine : Mali
Matière : bois et métaux

Objet en deux parties sans la clef

Hauteur : 45 cm (environ)
Largeur : 49 cm (environ)

Tarif : 55 €

(Transport et emballages non compris, demandez un devis par mail à : artspremiers@yahoo.fr)

Observation : cette serrure bambara anthropomorphe est offerte à l'origine comme cadeau de noces à une jeune mariée.

serrure dogon et bambara anciennes


Serrure bambara (ancienne)
Art africain

Référence : SU 104

Origine : Mali
Matière : bois et métaux

Objet en deux parties sans la clef

Hauteur : 40 cm (environ)
Largeur : 47 cm (environ)

Tarif : 55 €

(Transport et emballages non compris, demandez un devis par mail à : artspremiers@yahoo.fr)

Observation : cette serrure représente un lézard, l'ancêtre-animal de l'humanité. Il est le symbôle de la reproduction sexuée

serrure dogon et bambara anciennes


Serrure bambara (ancienne)
Art africain

Référence : SU 60

Origine : Mali
Matière : bois et métaux

Objet en deux parties sans la clef

Hauteur : 48 cm (environ)
Largeur : 43 cm (environ)

Tarif : 40 €

(Transport et emballages non compris, demandez un devis par mail à : artspremiers@yahoo.fr)

Observation : cette serrure représente un lézard, l'ancêtre-animal de l'humanité. Il est le symbôle de la reproduction sexuée

serrure usuelle africaine / serrures anciennes


Serrure bambara (ancienne)
Art africain

Référence : SU 65

Origine : Mali
Matière : bois et métaux

Objet en deux parties sans la clef

Hauteur : 44 cm (environ)
Largeur : 38 cm (environ)

Tarif : 35 €

(Transport et emballages non compris, demandez un devis par mail à : artspremiers@yahoo.fr)

serrure dogon et bambara anciennes


Serrure bambara (ancienne)
Art africain

Référence : SU 83

Origine : Mali
Matière : bois et métaux

Objet en deux parties sans la clef

Hauteur : 47 cm (environ)
Largeur : 51 cm (environ)

Tarif : 80 €

(Transport et emballages non compris, demandez un devis par mail à : artspremiers@yahoo.fr)

Observation : cette serrure bambara anthropomorphe est offerte à l'origine comme cadeau de noces à une jeune mariée.

serrures anciennes


Serrure bambara (ancienne)
Art africain

Référence : SU 103

Origine : Mali
Matière : bois et métaux

Objet en deux parties sans la clef

Hauteur : 46 cm (environ)
Largeur : 43 cm (environ)

Tarif : 55 €

(Transport et emballages non compris, demandez un devis par mail à : artspremiers@yahoo.fr)

Observation : cette serrure représente un lézard, l'ancêtre-animal de l'humanité. Il est le symbôle de la reproduction sexuée

serrures anciennes


Serrure bambara (ancienne)
Art africain

Référence : SU 116

Origine : Mali
Matière : bois et métaux

Objet en deux parties sans la clef

Hauteur : 46 cm (environ)
Largeur : 50 cm (environ)

Tarif : 55 €

(Transport et emballages non compris, demandez un devis par mail à : artspremiers@yahoo.fr)

Observation : cette serrure bambara anthropomorphe est offerte à l'origine comme cadeau de noces à une jeune mariée.

Serrure dogon et bambara anciennes


Redirection sur notre nouveau site Arts-Africains.net

Cliquez ici pour consulter la fiche de cette serrure

Serrure Dogon et Bambara anciennes


Redirection sur notre nouveau site Arts-Africains.net

Cliquez ici pour consulter la fiche de cette serrure

Retrouvez d'autres serrures et verrous africains sur Arts-africains.net :

Art africain, arts premiers d'Afrique noire (statuaire et masque africain)

haut de page
Consulter les archives


Chez les dogon, des représentations d'ancêtres protègent la récolte. Leur force magique est d'autant plus forte qu'elle est collective.
Portes et serrures ont besoin de cet apport surnaturel pour renforcer leur efficacité. Le nom des portes de grenier est gé tanga. La serrure est l'autel des ancêtres. Le porte s'ouvre au Nord, elle est la bouche. Le grenier est comme le ventre, l'intérieur du monde.

Serrures bambara aux pouvoirs occultes.
Dans une région pétrie de traditions, les génies offrent une protection bien supérieure à celle que donneraient des chaînes ou des cadenas. Qui oserait s'exposer aux funestes conséquences d'une effraction ? L'efficacité d'une serrure réside dans son contenu symbolique. Ces serrures fermaient des portes d'une hauteur d'environ un mètre cinquante, relativement épaisses (voir les portes de cases au Mali). A la différence des dogons, les bambaras ne fabriquaient pas de serrures pour des volets de greniers à mil. Les serrures bambara ne représentent généralement que deux types de sujet, soit un personnage debout, qui peut être stylisé à l'extrème, soit un crocodile. Ces serrures, toujours placées à l'exterieur de la porte, d'où arrive le danger, défendaient souvent les entrées des cases qui contiennent le matériel rituel des sociétés secrètes, nombreuses et importantes chez les bambara. Une magnifique patine d'usage revêt souvent ces objets. Son usage s'est perdu principalement sous la pression de l'Islam, alors que, paradoxalement, des serrures ornées de personnages condamnaient, il y a quelques décennies, les portes des mosquées de village.